Email : email

Confondu par ses bras

Ce cas exemplaire concerne un homme qui a découvert le corps de son ami mort. Il lui avait rendu visite, s'était endormi sur le canapé et n'avait donc rien vu ni entendu, selon ses dires. Quelques heures après cette macabre découverte, il avait décidé d'appeler la police.

Lorsque celle-ci lui a demandé ce qu'il avait fait après avoir découvert son ami mort, il a répondu avoir seulement caressé la chevelure de son ami avec ses mains et lui avoir souhaité "adieu mon ami".

Quand les enquêteurs l'ont invité à se rendre dans la salle de bains pour examiner sa personne, il a dit qu'il souhaitait collaborer à l'enquête, mais ne savait absolument rien.

Les enquêteurs lui ont expliqué qu'ils recherchaient du sang et il s'est empressé de tendre les bras en précisant : "Vous voyez, il n'y a rien sur moi".

Lorsqu'il a vu le BLUESTAR® FORENSIC réagir sur ses bras et révéler le sang qu'il croyait avoir lavé, il s'est tout de suite exclamé "Je veux mon avocat" et a cessé de coopérer avec les détectives.

Le BLUESTAR® FORENSIC pulvérisé sur le lavabo a aussi révélé la présence de sang.