Utilisation de BLUESTAR® sur le lieu présumé d'un crime

1. Le technicien doit revêtir un équipement protecteur afin de prévenir toute contamination.

2. Préparer la solution de BLUESTAR® soit avec le KIT BLUESTAR® FORENSIC soit avec BLUESTAR® FORENSIC COMPRIMES.

3. Quelques minutes plus tard, le technicien doit tester son bon fonctionnement avec un échantillon de sang comme contrôle positif. Il est ensuite fin prêt pour procéder à la détection de taches de sang lavées ou effacées.

4. Obscurcir la zone devant être traitée avec le BLUESTAR®.

5. Pulvériser BLUESTAR® sur la surface suspecte avec un atomiseur (inclus dans le kit). Le technicien pulvérise la mixture à une distance minimale de 50 cm. Une luminescence bleutée indique un résultat positif. Cette luminescence commence à disparaître au bout d’une minute mais peut être renouvelée en pulvérisant à nouveau.

6. Le technicien doit recommencer cette même procédure sur une zone non souillée de la même surface afin de réaliser un contrôle négatif.

7. Les tests de confirmation sont à exécuter sur place avec le test HEXAGON OBTI. Les tests d’ADN sont à effectuer en laboratoire. Prélever des échantillons des matériaux ayant présenté une luminescence pour les analyses ultérieures.

Voir aussi : Comment photographier la luminescence

Articles similaires:

Tutoriel vidéo

Comment utiliser le Bluestar® Forensic – Part.6/15 : Technique photographique

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on reddit
Share on vk
Share on tumblr
Share on skype
Share on telegram
Share on whatsapp
Share on email
Share on print